Vous êtes ici : Accueil > Présentation

Présentation publique, généralités médicales, actualités générales.

Publié : 6 janvier 2009

Présentation

Désolé, je suis en train d’essayer de travailler sur le site. Ce n’est pas terrible pour l’instant, mais j’ai beaucoup de mal à me coller derrière un ordinateur...

Qui suis-je ?

J’ai terminé mon cursus classique à l’Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse en 1994. J’ai fait une année supplémentaire d’approfondissement en Médecine Interne Des Equidés et des Carnivores Domestiques.

J’ai ensuite eu l’opportunité d’effectuer mon Service Militaire à la Garde Républicaine à Paris où j’ai pu exercer en Equine pure avec un bon plateau technique, dans des conditions de travail idéales.

Puis j’ai travaillé trois ans sur Annecy dans une grosse clientèle mixte canine, rurale et équine. Cette clinique équine est un centre de référé en Rhône-Alpes et réalise des suivis gynécologiques et des inséminations, des consultations de médecine et d’orthopédie, ainsi que des chirurgies orthopédiques et digestives (coliques).

Après trois mois dans le Limousin, à Pompadour, et une fracture du tibia suite à un coup de pied d’une vache stressée, je me suis installé à Laloubère ( banlieue de Tarbes ) où j’ai exercé 9 ans en clientèle mixte ( canine, rurale et équine ).

Suite à un désaccord sur la conception de notre métier, je me suis séparé de mes associés fin 2009.

Après cinq années d’exercice comme vétérinaire ostéopathe exclusivement, je travaille maintenant à Bagnères de Bigorre dans un cabinet vétérinaire mixte ( Canine Rurale Equine )où nous sommes trois vétérinaires :
- Cathy Pepouey
- Emmanuelle Kühn-Candebat à mi temps
- et moi, mi temps ostéo, mi temps allopathie

Documents joints

Articles

  • Comment je me suis intéressé à l’ostéopathie - Janvier 2013

    Mes premiers contacts avec l’ostéopathie
    Comme beaucoup de vétos, je suis sorti de l’Ecole Vétérinaire avec une vision très négative de ces médecines alternatives. Ce type d’approche médicale n’est pas du tout enseigné, voire dénigré. Seule l’acupuncture a trouvé une petite place à l’Ecole Véto de Toulouse grâce à François GONNEAU, vétérinaire et acupuncteur à Tarbes. La pratique de l’équine m’a conduit à voir des chevaux qui avait été manipulé par des ostéopathes. J’ai bien été obligé de constater que (...)